LA MAIRIE   
   SERVICE DE L'EAU   
   AVIS DIVERS...   
   PRATIQUES-LIENS DIVERS   
   VIE ACTIVE   
   TOURISME-ACCUEIL   
      - Accueil
      - Diaporamas
      - Contactez nous
      - Plan du site
      - Fil d'information
      - Venir à Corbès
DERNIERE MINUTE
15/09/2017

FEUX INTERDITS et SÉCHERESSE

Information sur les Tiques

IMFORMATION SUR UNE MALADIE

QUI TOUCHE LA POPULATION MONDIALE

 

Voir cette carte :

http://www.fleatickrisk.com/FR/Pages/Maps.aspx

Ministère des Affaires sociales et de la Santé

http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/maladie-de-lyme

 



Maladie de Lyme


La maladie de Lyme est une maladie causée par une bactérie du nom de Borrelia Burgdorferi qui est transmise principalement par la tique du Chevreuil (Ixodes). Cette bactérie se multiplie à l’intérieur de la tique et pénètre dans l’animal lorsque cette dernière à terminé son repas de sang, 36 à 72 heures après s’être attachée à son hôte. Au site de la morsure, l’organisme se multiplie davantage puis commence sa migration à travers les tissus. L’animal devient alors porteur de l’organisme de façon persistante.

La maladie peut affecter les humains, les chiens et les chats quoique ces derniers servent surtout de vecteurs du parasite et sont rarement malades. La tique habite les régions tempérées et la maladie est plus souvent rapportée entre les mois de mai et novembre. Le risque qu’un chien se fasse mordre par une tique est plus élevé lorsque ce dernier fréquente les endroits où la végétation est dense mais il est tout de même possible qu’un chien habitant seulement la ville soit infesté de tiques. Tel que déjà mentionné, la maladie de Lyme affecte aussi les humains. Cependant, un humain ne peut pas attraper la maladie directement d'un chien.

http://www.monvet.com/maladie-de-lyme-chez-le-chien.aspx

 


Cette maladie, bien connue chez l'homme, peut également se déclarer chez les animaux domestiques, et son importance dans certaines régions en France est probablement sous-évaluée, étant donné les signes cliniques peu spécifiques et la possibilité, dans certaines régions, d'avoir une association de plusieurs germes transmis par les tiques (ehrlichiose, piroplasmose, hépatozoonose…) entraînant des symptômes assez similaires.

Il est donc préférable de rester prudent face à une exposition aux piqûres de tiques, en protégeant les chiens à risque et en inspectant correctement son chien en retour de promenade. Le vaccin peut également apporter une sécurité supplémentaire dans certains cas.

https://www.wanimo.com/veterinaire/parasites-et-maladies-parasitaires-chez-le-chien/maladie-de-lyme-chez-le-chien.html


L’arrivée du printemps sonne le début de l’activité des tiques. De petites bêtes loin d’être inoffensives. En piquant, elles peuvent transmettre une maladie infectieuse grave si elles sont porteuses de la bactérie Borrelia : la maladie de Lyme. Douleurs articulaires, troubles neurologiques, cardiaques et parfois ophtalmologiques… l’affection peut devenir chronique si elle n’est pas rapidement traitée.

Plusieurs espèces de tiques logent en pleine nature. Mais une seule est identifiée comme vecteur de la maladie. Elle porte le doux nom savant d’Ixodes ricinus. Oiseaux, chiens ou hommes… : elle s’accroche où elle peut pour se nourrir du sang de son hôte. "Toutes ne sont pas infectées par la bactérie", nuance le Professeur Christian Perronne, chef de service en infectiologie à l’hôpital universitaire Raymond-Poincarré de Garches et auteur de l’ouvrage La Vérité sur la maladie de Lyme (Odile Jacob, 2017).

http://www.lci.fr/sante/maladie-de-lyme-ou-sevissent-les-tiques-en-france-2029185.html


En plus de la borrelie, que l'on détecte notamment chez certains enfants autistes et qui est responsable de la maladie de Lyme, il existe une vingtaine d'autres espèces de Borrelia. Malheureusement, le fameux test Elisa mis en cause par les malades de Lyme n'en détecte que trois et le médecin français n'a pas le droit d'en prescrire d'autres comme le Western-Blot, a priori plus fiable. D'ailleurs on surnomme la maladie de Lyme «la grande imitatrice» parce qu'elle est difficile à diagnostiquer. Mais aussi parce que ses symptômes peuvent évoquer d'autres maladies.

Elle peut toucher plusieurs organes et évoluer en plusieurs phases de gravité croissante. Elle peut ainsi se manifester par une lésion cutanée (érythème migrant), susceptible d'apparaître entre 2 et 32 jours après la morsure. Mais pas toujours. Elle se traduit aussi par des courbatures et une fatigue de type grippal. Lorsque l'infection se dissémine dans le sang, elle peut se manifester par des douleurs articulaires évoluant par poussées, mais aussi des atteintes nerveuses (jusqu'aux troubles neurologiques), ophtalmologiques, voire cardiaques. Tout comme les cent médecins, soignants, généralistes et spécialistes qui signent «L'appel des 100» (lire ci-contre), le professeur Luc Montagnier insiste sur «l'urgence à agir». «Car le monde entier est infecté» ajoute-t-il.

http://www.ladepeche.fr/article/2016/07/22/2389087-le-monde-entier-est-infecte-par-les-tiques.html

 


 

A consulter pour information :

https://sites.google.com/site/tiquesfrance/


 

 


   Mairie - Ecole 30140 CORBES - Tél : 09 62 02 34 16    Mentions légales   


Réalisé et hébergé par dri.fr